VALBONNE


Loading

VALBONNE

Visiter Valbonne, à 15 mn de nos gites de Bar sur Loup, et 10 mn de nos appartements de Mougins

La réunion de la Provence à la France par Louis XI, fut le prélude à la renaissance de la région. Par la volonté du moine de Lérins prieur de Valbonne, don Antoine Taxil, le village va naître en 1519 d’une évidence économique : mettre en valeur les terres de l’abbaye. Un parcellaire orthogonal est constitué et une solution originale est trouvée : des investisseurs locaux, clercs et notables, attributaires des lots, les loueront avec les terres qui y sont attachées à des paysans, venus principalement du Haut-Pays pour cultiver le patrimoine foncier, charge à eux de construire les maisons. Un acte d’habitation décrit les droits et devoirs des nouveaux habitants mais aussi les détails architecturaux, selon un « cahier des charges » rigoureux. La construction s’effectuera sur un siècle. Le village restera rural et relativement isolé, presque sans changement, jusqu’au milieu du XXe siècle. La proximité du littoral et surtout, dans les années 1970, la création du pôle universitaire, scientifique, technologique et résidentiel de Sophia Antipolis, construit en grande partie sur la forêt de Valbonne, ont transformé la région.
Sur un plan orthogonal, autour de la place des Arcades, bâtie au début du XVIIe siècle, cinq rues descendent du nord au sud, dix rues d’est en ouest, larges de deux canes (environ quatre mètres), se croisant à angles droits, formant un plan en damier qui donne vu du ciel, une image caractéristique de Valbonne. La même rigueur se retrouve dans le plan des maisons hautes et étroites, à l’origine toutes identiques : un rez-de-chaussée servait de remise qui de nos jours se retrouve en demi sous-sol, en raison de l’élévation du niveau de la rue ; au premier étage la « salle », pièce à vivre ; au-dessus les chambres, et enfin le grenier où étaient entreposées les réserves hissées à l’aide d’une poulie, dont quelques-unes se voient encore. Dans la grand-rue se trouve l’ancien hôtel de ville avec sa tour et sa fontaine construite au XIXe siècle.

L’église abbatiale romane du XIIIe siècle devenue église paroissiale à la construction du village, est l’exemple parfait de l’art chalaisien, très proche de l’art primitif cistercien. Le clocher a été ajouté au XIXe siècle. Plusieurs chapelles et oratoires, au village et dans la campagne, complètent l’architecture religieuse.
Les bâtiments conventuels, bien conservés, dont la restauration commencée en 1970 se poursuit, accueillent le musée du patrimoine « Le Vieux Valbonne » qui présente de nombreux objets, ustensiles et outils représentatifs de la vie rurale du village et fait revivre, au travers de présentations et d’ouvrages, l’histoire du village et de l’ordre monastique de Chalais.
Le vieux village vous invite à la flânerie. Sur un plan orthogonal, autour de la place des Arcades, bâtie au début du XVIIème siècle, cinq rues descendent du nord au sud, dix rues d’est en ouest, larges de deux canes (environ quatre mètres), se croisant à angles droits, formant un plan en damier qui donne vu du ciel, une image caractéristique de Valbonne. La même rigueur se retrouve dans le plan des maisons hautes et étroites, à l’origine toutes identiques : un rez-de-chaussée servait de remise qui de nos jours se retrouve en demi sous-sol, en raison de l’élévation du niveau de la rue ; au premier étage la « salle », pièce à vivre ; au-dessus les chambres, et enfin le grenier où étaient entreposées les réserves hissées à l’aide d’une poulie, dont quelques-unes se voient encore. Dans la grand-rue se trouve l’ancien hôtel de ville avec sa tour et sa fontaine construite au XIXème siècle. Et nous vous indiquerons le boulodrome historique de la commune.

Office du tourisme de Valbonne : Place de l’Hôtel de Ville – +33(0)4.93.12.34.50

Fêtes, festivités et manifestations à Valbonne

Fête des métiers du feu : Chaque dernier week-end de septembre, Valbonne vite à l’heure des métiers du feu. Pendant deux jours, forgerons, verriers et potiers installent leurs ateliers et leurs échoppes dans les rues et sur les place de Valbonne. Plus qu’un événement festif, il s’agit d’abord d’une rencontre entre les connaisseurs, les apprentis et les visiteurs, ce qui présente un intérêt professionnel, humain et historique. Des démonstrations, des conférences, des films pédagogiques, des expositions et autres activités vous seront proposés.

Fête de la St Blaise (fin janvier) : Soucieuse d’aider à la préservation du patrimoine rural et culturel, la Municipalité a créé en 1995 une vigne communale. 300 pieds de vigne d’un raisin tardif appelé le servan ont ainsi été plantés sur un emplacement adapté. La vigne donne à présent plusieurs centaines de kilos de raisins. Il fait essentiellement le plaisir des gourmets à l’occasion de la Saint Blaise, la grande fête des produits du terroir à la fin du mois de Janvier au Village.

Fête de la St Roch (début août) : Grande fête populaire de l’été, la St Roch propose plusieurs jours de festivités, bals, repas champêtre, consours de boule, jeux pour les enfants.

La technopole de Sophia Antipolis

Située au coeur d’une pinède de 2 400 hectare, elle regroupe plus de 1 400 entreprises du monde entier (Amadeus, Schneider Electric, Hewlett-Packard, Thales, Orange, Bayer, Legrand, Air France, Siemens AG, NXP, SAP, Accenture, Toyota, …) et près de 30 000 emplois directs en recherche scientifique de pointe dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (CNRS, CSTB, INRA, INRIA, INSERM, I3S, LEAT, centres de recherche de Mines ParisTech), des multimédias, sciences de la vie (médecine et biochimie), l’énergie, la gestion de l’eau, des risques, du développement durable. On y trouve également près de 4 500 étudiants et chercheurs de grandes écoles d’ingénieur comme Mines ParisTech, Polytech’Nice Sophia, Institut Eurécom (Télécom Paris), CNAM Elle est une réplique à l’échelle de la France de la Silicon Valley.