BIOT, LA VERRERIE ET LE MUSEE FERNAND LEGER


Loading

BIOT, LA VERRERIE ET LE MUSEE FERNAND LEGER

Biot, à 30 mn de nos locations de vacances du Bar sur Loup, 20 mn de nos appartements de Mougins

L’enceinte du village s’étend et durant le XVIème et XVIIème siècle, les cultures et la poterie enrichissent les villageois. En 1707 et 1746 deux invasions détruisent partiellement le village et les cultures sont dévastées. A partir du XVIème siècle, l’industrie de la jarre se développe pour transformer Biot en un centre important de production potière. Cependant, au XIXème siècle, les activités de poterie, d’extraction et taille de la pierre à four diminuent.
Au début du XXème siècle le déclin de l’industrie de la poterie s’accentue. Biot se recentre sur l’agriculture, essentiellement la vigne et l’horticulture qui régressent vers 1960 alors qu’une nouvelle activité commence à naître. Le parc d’activité de Sophia Antipolis, première technopole d’Europe, est créé en 1970. Il se situe en grande partie sur le territoire de Biot. Les centres de recherche de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), de l’INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et automatique), du CNRS, de l’Université de Nice Sophia Antipolis s’installent à Biot et y côtoient des entreprises de haute technologie. Biot change de visage et des quartiers extérieurs au village se développent.
Dans le même temps, l’art et l’artisanat d’art s’épanouissent. Léger, Peynet, et bien d’autres s’établissent à Biot et contribuent à sa renommée. En 1956, Eloi Monod crée la Verrerie de Biot et son verre bullé. Biot devient alors la ville des métiers d’art.

La verrerie de Biot

Le verre n´existe pas sans son maître-verrier. Chaque création nécessite une présence, une attention particulière. Le maître-verrier est un magicien qui exploite les secrets de la terre et du feu pour créer le verre !
Il est aussi un artisan et un grand artiste : l´originalité d´une démarche, un sens inné des volumes et des surfaces et une créativité toujours en éveil.
Les ´gamins´ ou apprentis verriers sont embauchés à La Verrerie de Biot entre 16 et 18 ans. Ils suivent ensuite un cycle de formation qui les amènera en 8 ou 10 ans par 7 grades successifs à celui de maître-verrier. L´organisation du travail prend en compte l´apprentissage avec l´objectif ultime pour chacun de devenir maître-verrier. Si celui-ci a la capacité et le désir de créer, de s´exprimer artisanalement ou artistiquement dans le verre, tout lui a été donné pour qu´il puisse voler de ses propres ailes.

A voir absolument
La halle des verriers (Entrée gratuite)
15 maîtres-verriers puisent la matière vive dans le feu, soufflent, créent et façonnent sous les yeux des visiteurs des objets uniques au monde.
Depuis son ouverture en 1956, l´atelier est accessible au public, l´invitant à comprendre les mystères de la fabrication du verre de Biot et admirer le savoir-faire des artisans.

« Les maîtres-verriers » de La Verrerie de Biot sont fiers de démontrer leur savoir faire, comme de le transmettre aux gamins dont ils assurent l´apprentissage » Anne Lechaczynski.

Bien entendu, nous vous indiquerons comment vous y rendre et vous garer facilement.

Renseignements : +33(0)4.93.65.03.00

Musée National Fernand Léger

Réunissant un fonds unique de tableaux, céramiques et dessins, la collection du musée national Fernand Léger permet à tous de découvrir cet artiste majeur de l’avant-garde, de ses recherches cubistes aux grandes compositions colorées des années cinquante. Contrastes de formes et dynamisme de la couleur évoquent le rythme de la machine, la poésie des objets et la beauté de la grande ville moderne.
Situé au pied du centre historique de Biot, au sein d’un parc méditerranéen, le musée propose aux visiteurs une riche programmation d’expositions, d’activités culturelles (ateliers pédagogiques, projections, conférences, etc.) ainsi que des audioguides en 7 langues. La buvette du jardin, ouverte de mai à octobre, offre un cadre agréable pour se rafraîchir après la visite.

Renseignements : +33(0)04.92.91.50.20